Agenda de la Fondation Yves Rocher
AGENDA
le 29/03/17

Plantation d’une haie champêtre au bord de la Rose

le 22/03/17

Greffage de variétés de pommiers et poiriers locales à emporter à Poitiers

Tous les articles
RECHERCHE

06 Oct 17

Journée mondiale de l’eau : on pense aussi aux arbres !

La Fondation

Le 9 Octobre célèbre l’eau, ressource naturelle précieuse car essentielle à la vie et au bon fonctionnement de notre écosystème planétaire. Mais l’eau doit beaucoup aux arbres qui lui permettent d’optimiser bon nombre de ses vertus.

Pourquoi mentionner les arbres lorsque l’on parle d’eau ? Et bien parce que l’eau et les arbres entretiennent des liens très étroits, si bien que la présence de l’un est déterminante pour le cycle de l’autre. Voyons comment l’arbre peut être indispensable à l’eau :

 

  • Les arbres permettent à l’eau de s’infiltrer dans le sol et sont indispensables pour réguler inondations et sécheresses

La présence d’arbres ou de forêt permet d’absorber l’eau de pluie par percolation, ils contribuent ainsi à l’amélioration du niveau de la nappe phréatique. D’autre part, les arbres permettent de réduire le volume des eaux de ruissellement grâce à l’action filtrante du sol forestier. En effet, ce dernier par sa porosité est capable de retenir, ralentir et filtrer l’eau.

Par conséquent, les arbres protègent les sources d’eau et peuvent réduire les dommages causés par les inondations. Par la même, l’action des arbres permet de diminuer l’érosion du sol.

Par ailleurs, les arbres permettent de réduire l’évaporation du sol, ils stabilisent l’eau et retardent la fonte des neiges.

 

  • L’arbre améliore la qualité de l’eau

En filtrant l’eau, les racines des arbres jouent un rôle purificateur. Le boisement permet notamment de réguler le taux de nitrates et optimise la potabilité de l’eau sans passer par de nombreux traitements bien plus coûteux que ce traitement naturel.

D’autre part, la présence d’arbres et de végétaux limite considérablement la pollution des eaux de surface. En effet, sans arbre, l’eau s’écoule potentiellement sur des espaces pavés contenant des polluants et/ou déchets quelconques qui seraient acheminés vers les cours d’eaux ou encore captés par les égouts fluviaux.

Enfin, la faune aquatique nécessite une bonne oxygénation, ce qui implique une température peu élevée de l’eau. Les arbres et autres végétaux sont alors d’excellentes solutions naturelles pour favoriser cette oxygénation car ils créent de l’ombre sur l’eau et réduisent alors son réchauffement – notamment dans les étangs ou dans les lacs peu profonds.

 

On comprend donc mieux l’importance des forêts sur le cycle de l’eau et sur la régulation du climat.

A ce titre, la Fondation Yves Rocher – Institut de France se donne comme objectif de planter 100 millions d’arbres d’ici 2020 dans le cadre du programme Plantons pour la Planète.

 

partager
S'inscrire à notre newsletter

Recevez la newsletter
de la Fondation

Appel à projet solidaire, campagnes de reforestation à travers le monde, portraits de femmes inspirantes, regards photographiques sur notre planète… Suivez toute l’actualité de notre fondation une fois par mois dans votre boîte mail !