Agenda de la Fondation Yves Rocher
AGENDA
le 29/03/17

Plantation d’une haie champêtre au bord de la Rose

le 22/03/17

Greffage de variétés de pommiers et poiriers locales à emporter à Poitiers

Tous les articles
RECHERCHE

17 Nov 17

Frans Krajcberg, l’art au service de l’écologie

La Fondation

©Frans Krajcberg

Frans Krajcberg s’est éteint le 15 novembre à l’âge de 96 ans. Cet artiste engagé menait de front un double combat, artistique et écologique, contre ceux qui détruisent la nature. Photographe, mais aussi peintre et sculpteur, Frans Krajcberg travaillait sans répit au cœur de la forêt amazonienne.

C’est au Brésil que l’artiste voit surtout son oeuvre se développer, avec un art de vivre en harmonie avec la nature. Tous les matins, il part avec son appareil photo pour tenter de capter ce que l’oeil nu ne parvient pas à voir. La photographie joue un rôle primordial dans son oeuvre, c’est le journal de bord de son travail. Ses sculptures, de taille monumentale, sont faites à partir de bois “rescapés” des incendies de la forêt amazonienne.

” Je cherche des formes à mon cri contre la destruction de la nature, mon oeuvre est un manifeste. “

Progressivement, son énergie toute entière est dédiée à la sauvegarde de la forêt amazonienne et cet homme engagé parcourt le monde pour convaincre les dirigeants de cet enjeu écologique majeur. En 2003, L’Espace Krajcberg où sont exposées ses oeuvres ouvre ses portes à Paris, et initie une importante réflexion sur le rôle de l’art dans le combat de survie écologique.

La Fondation Yves Rocher soutient l’engagement de cet artiste, notamment à travers un double appui :

  • Un mécénat financier de l’Espace Krajcberg. En 2015, la Fondation Yves Rocher appuie notamment cet espace dans le cadre de l’organisation de l’évènement du “Cri pour la Planète” lors de la COP21. L’ambition de cet évènement était d’unir la France, le Pérou et le Brésil, les représentants des peuples Amérindiens et les artistes afin que la protection de la forêt Amazonienne ait sa place dans les négociations de Paris sur le climat en décembre 2015. 
  • Un appui au centre Yorenka Atame (Ecole des Savoirs de la Forêt), centre d’enseignement et projet d’agroforesterie et de reforestation, situé dans l’Etat de l’Acre au Brésil, fondé en 2007 par Benki Piyako Ashaninka. Ce soutien avait pour objectif la plantation de 10 000 arbres dans cette zone menacée d’Amazonie.

<< En savoir plus sur nos spots de plantation au Brésil >>

<< + d’infos sur l’Epsace Krajcberg >>

partager
S'inscrire à notre newsletter

Recevez la newsletter
de la Fondation

Appel à projet solidaire, campagnes de reforestation à travers le monde, portraits de femmes inspirantes, regards photographiques sur notre planète… Suivez toute l’actualité de notre fondation une fois par mois dans votre boîte mail !