Phil Hatcher-Moore : Un agriculteur en biodynamie replante des haies pour recréer un bocage

Les gardiens du territoire

À travers les problématiques du monde agricole, nous pouvons réfléchir aux différents défis de notre société

 Tout au long du XXème siècle, l’arbre a été exclu de l’agriculture et du monde paysan d’abord par l’apparition des tracteurs puis par les remembrements ruraux successifs. A l’ère de l’agriculture intensive et de l’exploitation à outrance des sols, les bocages ont progressivement disparu. Conséquences de la disparition des petites exploitations cerclées de haies au profit des grandes se déroulant à perte de vue ? La diminution du nombre d’agriculteurs en France : moins de 900 000 aujourd’hui contre quatre millions au début des années 1960. Une défiguration du paysage qui se double d’un drame environnemental et alimentaire.

Phil Hatcher : Grégoire Masse, éleveur à Le Villaret, dans le Poitou.

A l’heure où le monde découvre les limites des ressources naturelles j’ai trouvé fascinant de rencontrer des hommes et des femmes qui ont choisi des approches qui replacent le respect de la nature et de la terre nourricière au centre de l’agriculture. 

Partout sur l’Hexagone, une poignée d’agriculteurs résistants et reconvertis dans l’agriculture biologique se sont engagés aux côtés d’associations locales, dans la renaissance de ces haies naturelles, véritables terres d’accueil de toute une biodiversité, qui sculptent le territoire, nourrissent les sols et protègent les cultures. Des initiatives qui permettent sur le sol français l’apparition, et le développement de l’agroforesterie : une culture associant la production forestière à une production agricole, temporaire ou non.

PHIL HATCHER-MOORE L’ALTRUISTE

 Pour sa troisième commande, la Fondation Yves Rocher a mandaté le photojournaliste britannique Phil Moore pour sillonner trois grandes régions de l’Hexagone : la Bretagne, les Pays de la Loire et l’Auvergne, et suivre le travail de ces femmes et ces hommes, gardiens de notre territoire.

Installé au Pays de Galles, Phil Hatcher-Moore, né en en 1972, a longtemps couvert l’actualité des pays d’Afrique de l’Est en étant basé durant cinq ans à Nairobi, au Kenya. Il a notamment suivi les conflits de la République Démocratique du Congo, travaillant sur les rebelles du M23 dans l’est du pays. Soucieux de rendre compte de l’évolution de nos sociétés, des drames qui se nouent dans les Balkans ou au Pakistan, des répercussions des essais nucléaires sur les populations du Kazakhstan, Phil a cette faculté d’être au plus près des gens qu’il photographie, comme un témoin de l’Histoire en marche.

SOUTENEZ les femmes engagées
et les actions pour la biodiversité de la Fondation
#cultivonslengagement

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager