véronique fiers jardinage

Véronique Fiers

Récolte le fruit de son engagement

Véronique Fiers a lancé un projet pour faire revivre les vergers abandonnés de sa région tout en aidant à la réinsertion à l’emploi.

Le jardinage, une passion de longue date

Véronique Fiers est une amoureuse de la nature et de la solidarité. Elle a grandi dans le Nord de la France entourée de jardins, d’arbres, de poules. Issue d’une famille de mineurs de fond, le potager était à l’époque une nécessité. Il est néanmoins resté un plaisir pour Véronique maintenant grande, mariée, institutrice et vivant à Vandoncourt dans la région de Montbéliard. Dès le début de sa carrière en 1982, elle intègre le travail de la terre et des plantes dans son programme destiné à des élèves en difficulté.

véronique fiers jardinage

Une passion au service de l’apprentissage

“Jardiner, cela permet de créer du lien” nous raconte Véronique. A travers cette activité, elle apprend à ses élèves sans les brusquer. Elle structure ses exercices de mathématiques avec des exemples concrets de ce qui est fait dans le jardin : additionner les géraniums dans les jardinières, compter les fruits récoltés…

Jardiner,
cela permet de créer du lien.

Veronique-Fiers-apprentissage
Veronique-Fiers-apprentissage

Vandoncourt, un village en avance sur son temps

A Vandoncourt, petit village de 800 habitants, Véronique a trouvé son équilibre. Ici, la vie associative est riche et la commune est très investie sur les questions environnementales. En effet, Vandoncourt a été le premier village organisateur d’un nettoyage de printemps dans les années 70. De plus, il est labélisé village fleuri grâce aux habitants qui fleurissent chaque année bénévolement la commune.

La naissance des “Vergers Vivants”

En 2006, Véronique et quelques autres passionné·e·s créent « Les Vergers Vivants », une association qui a pour objectif de préserver le patrimoine fruitier particulièrement riche dans la région, pourtant laissé à l’abandon par les propriétaires terriens, faute de moyens ou de savoir-faire pour les entretenir. En effet, la commune de Montbéliard compte près de 200 000 arbres, mais seulement 25 % des fruits sont récoltés. De ce fait, les bénévoles proposent aux propriétaires d’entretenir les vergers, de récolter et de transformer les fruits.

véronique fiers jardinage

Des résultats optimistes, qui démontrent une sombre réalité

L’année dernière, les bénévoles des “Vergers Vivants” ont ainsi pressé près de 55 000 litres de jus de pommes. Enthousiastes et passionné·e·s, les membres de l’association font aussi le constat du décalage entre ce gaspillage lié aux fruits abandonnés ou emmenés en déchetterie, le taux de chômage grandissant dans la région et l’accélération de la paupérisation de la population.

Veronique-Fiers-apprentissage

Redonner goût à l’avenir

Suite à ce constat, Véronique et son équipe ont eu l’idée des Vergers de l’Emploi Solidaire. Il s’agit d’amener des personnes en difficulté et éloignées du marché de l’emploi vers les activités d’entretien des vergers et de récoltes des fruits. De cette manière, l’association a déjà fait travailler une cinquantaine de personnes de tous âges. Certaines ont même trouvé avec cette activité, une véritable vocation. Avec le dispositif des Vergers de l’Emploi Solidaire, les bénéficiaires de ce programme reprennent confiance en eux et retrouvent le goût de croquer la vie. 

Plus d’infos sur le projet de Véronique : 

Site Vergers Vivants

Facebook @VergersVivants

Vous aussi, vous avez un projet en faveur de la biodiversité, avec une visée sociale et environnementale ? Vous cherchez à être soutenue pour le faire avancer ?

Candidatez au Prix Terre de Femmes et décrochez peut-être une bourse et le soutien de tout un réseau de femmes engagées.

 

 

SOUTENEZ les femmes engagées
et les actions pour la biodiversité de la Fondation
#cultivonslengagement

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager