José Gualinga

Des arbres à fleurs contre le pétrole

Dans le cadre de notre mission de terrain en 2019, nous avons rencontré José Gualinga, président de l’association Atayak et un des leaders principaux du peuple Kichwa de Sarayaku.

Sarayaku est un village au cœur de l’Amazonie équatorienne. Dans cette communauté, on vit encore de façon traditionnelle et en harmonie avec la nature. Depuis 30 ans le peuple Kichwa de Sarayaku lutte pour protéger son territoire, sa biodiversité et son patrimoine immatériel des incursions de compagnies pétrolières.

En 2006, le peuple démarre le projet Frontière de vie, Sisa Ñambi, pour créer une frontière d’arbres à fleur de couleurs sur le pourtour du territoire traditionnel de Sarayaku afin de le délimiter.

Dans cette vidéo José nous rappelle l’importance de protéger la forêt pour les peuples autochtones et nous explique le lien du peuple de Sarayaku avec elle.

SOUTENEZ les femmes engagées
et les actions pour la biodiversité de la Fondation
#cultivonslengagement

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager