nadège quintallet habitat cité

Nadège Quintallet

Bâtisseuse d’espoir

Nadège Quintallet forme les femmes du bidonville de Pantanal, au Nicaragua, à la construction de maisons faites de briques en terre crue.

On ne cesse de vous répéter que vous avez “l’âge du Christ”, ça vous amuse ?

Je fais de l’humanitaire, j’ai 33 ans mais je ne porte pas ma croix ! Bien au contraire, je suis même très égoïste. Je le fais parce que ça me fait plaisir et que j’adore ça ! Cela me passionne. J’aime le contact humain.

 
 

 

nadège quintallet habitat cité

J’ai compris que l’on pouvait construire des maisons avec ce que l’on a sous les pieds.

 
 

 

C’est votre enfance en banlieue parisienne qui vous a donné envie d’améliorer l’habitat des plus précaires ?

Enfant, je me sentais comme enfermée dans du béton et du gris. Je crois que c’est comme ça que j’ai trouvé ma voie. Toute cette tristesse architecturale m’a donné envie de travailler à améliorer le quotidien et l’habitat des gens. J’ai toujours eu dans l’idée que tout le monde a le droit d’avoir à un bel environnement.

Vous avez fait les Beaux Arts du Mans, spécialité architecture, puis architecture de terre ?

J’ai découvert cette spécialité par hasard lors d’un voyage étudiant au Pérou. J’ai compris que l’on pouvait construire des maisons avec ce que l’on a sous les pieds. On peut faire du beau et du fiable avec de la terre.

 
 
 
 
nadège quintallet habitat cité

En 2011, vous êtes missionnée par Habitat Cité pour améliorer le quotidien des familles installées dans le bidonville de Pantanal.

La plupart de ces femmes sont seules avec des enfants. Elles n’ont pas de maris, n’ont aucune ressource et survivent dans la rue avec comme unique protection des bâches en plastique. Elles sont, avec leurs enfants, très exposées aux violences, aux vols et aux maladies. En aidant une femme à se loger, on lui permet de retrouver un peu de dignité de relever la tête et de mettre à l’abri toute sa famille.

 

 

nadège quintallet habitat cité

En trois ans, vous avez contribué à former près de 17 femmes à la construction de leur propre maison.

J’ai signé pour une année de plus sur le terrain. Je ne me lasse pas de me balader dans le bidonville et de voir toutes ces femmes s’approprier leur maison. Elles sont tellement fières de nous inviter et nous faire entrer chez elles. Elles font leur ménage, arrosent les plantes. Les enfants sont heureux. C’est beau !

 

 

Recyclables, conformes aux normes antisismiques, pas chères, les briques de terre crue sont écologiques car elles sèchent à l’air libre.

 

 

Plus d’infos sur le projet de Nadège : 

Site Habitat Cité

Facebook @habitatcité

 
 

 

Vous aussi, vous avez un projet en faveur de la biodiversité, avec une visée sociale et environnementale ? Vous cherchez à être soutenue pour le faire avancer ?

Candidatez au Prix Terre de Femmes et décrochez peut-être une bourse et le soutien de tout un réseau de femmes engagées.

 

 

SOUTENEZ les femmes engagées
et les actions pour la biodiversité de la Fondation
#cultivonslengagement

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager