Marianne Hassenstein

Marianne Hassenstein

Préserver les murs de pierres sèches

Avec la Fondation Actions Environnement, Marianne sensibilise à la préservation des murs de pierres sèches qui animent les paysages suisses et abritent beaucoup d'animaux et de plantes rares.

Marianne Hassenstein est la directrice de la Fondation Actions Environnement. Elle sensibilise au respect de la nature et à la préservation des paysages menacés par la construction de murs de pierres sèches à travers la Suisse. Les murs de pierres sèches sont les témoins d’une technique de construction vieille de plusieurs siècles. Construits sans ciment ni mortier, ils sont néanmoins très solides. Les murs servent à délimiter des pâturages et à protéger les terres exploitées du vent ou des avalanches. Avec des murs de soutènement, des terrasses sont constituées pour stabiliser le terrain et permettre l’exploitation agricole, notamment viticole. Les murs de pierres sèches structurent et animent nos paysages. De plus, ils abritent beaucoup d’animaux et de plantes rares. Malheureusement, ces murs disparaissent petit à petit et, avec eux, de précieux biotopes. Marianne à travers sa Fondation fait revivre cette technique de construction, rénovant des murs de pierres sèches en Suisse entière. Par ses cours, livres et partenariats spécifiques, elle promeut et diffuse son savoir-faire et ses connaissances en la matière au bénéfice des générations actuelles et futures.

Marianne est directrice de la Fondation Actions Environnement (FAE) depuis plus de 30 ans. C’est en 1994 qu’elle initie le projet « Construction de murs de pierre sèche ». Chaque année, elle organise dans toute la Suisse des interventions pour environ 3000 personnes comme par exemple : la plantation d’arbres, l’entretien des forêts et réserves naturelles, la construction des murs de pierres sèches, la réparation des chemins etc. Depuis 1994, dans 170 endroits différents de Suisse, plus de 40 000 m2 de murs de pierres sèches ont été construits ou rénovés sous la direction des spécialistes de la FAE et avec l’aide de bénévoles. Parallèlement, Marianne publie en 2014 un ouvrage de référence «Trockenmauern – Grundlagen, Bauanleitung, Bedeutung» à l’issue d’un travail de préparations de 6 ans.

La FAE agit dans le but de protéger la nature et d’entretenir le patrimoine paysager. La Fondation protège des zones naturelles menacées et veille à l’entretien de paysages culturels en organisant des chantiers de bénévoles à travers la Suisse. La FAE est devenue un centre national de compétences en matière de pierre sèche. L’autre objectif est de sensibiliser des adolescents et des adultes au respect de la nature. La FAE apporte de l’aide aux régions défavorisées, les bénévoles apportant une contribution importante pour les communes et populations de montagne ainsi que les sociétés d’alpage. Œuvrer ensemble pour une bonne cause est pour la FAE un principe primordial.


Vous aussi, vous avez un projet en faveur de la biodiversité, avec une visée sociale et environnementale ? Vous cherchez à être soutenue pour le faire avancer ?

Candidatez au Prix Terre de Femmes et décrochez peut-être une bourse et le soutien de tout un réseau de femmes engagées.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager