Envol vert forêt tropicale pérou

Daisy Tarrier

Tonnerre sous les tropiques

Daisy Tarrier s’est lancée dans un projet au Nicaragua pour aider une communauté indigène à lutter contre la déforestation de la forêt tropicale.

C’est en 2008 que vous découvrez la forêt tropicale pour la première fois au Pérou ?

A ce moment je suis complètement tombée amoureuse de la forêt tropicale. C’était dès lors, impossible qu’elle ne fasse pas partie de ma vie. J’ai tout de suite eu l’impression d’avoir toujours vécu là. Je me sentais chez moi. Ce vert, cette odeur remontant des entrailles de la terre aux premières pluies, cette nature débordante de plantes. Des lianes sur des feuilles, sur des arbres… une végétation presque dégoulinante. Certains trouvent cela oppressant. Moi je m’y sens bien. Et surtout, il y a cette immobilité. Rien ne bouge, mais on sent derrière ce calme une puissance phénoménale. Je ne m’en lasse pas.

En allant à la rencontre des populations indigènes, je me suis rendue compte de l’ampleur des dégâts.

Daisy Tarrier envol vert

Quel a été votre déclic pour quitter le WWF et créer votre association Envol Vert en 2011 ?

En allant à la rencontre des populations indigènes, je me suis rendue compte de l’ampleur des dégâts. Ils détruisent leur environnement sans s’en rendre compte. L’élevage bovin notamment constitue la cause majeure de cette déforestation. Ceux qui prennent la mesure de la situation, essayent de replanter et de sensibiliser avec leurs faibles moyens. Leur engagement m’a touché j’ai eu envie de les aider.

envol vert daisy tarrier indigène

Pourquoi avez-vous choisi Bartola (Sud du Nicaragua) comme terrain d’action d’Envol Vert ?

Dans le nord du pays il n’y a plus rien. Les dégâts sont trop lourds. Il faudrait de très gros programmes. Nous avons choisi cette zone car notre principe c’est de préserver ce qui peut l’être et de travailler avec les populations. La communauté de Bartola composée de 136 familles est consciente que sa forêt a plus de valeur sur pied que coupée. De plus, ils ont un projet d’écotourisme, nous avons donc décidé de les accompagner. 

En travaillant avec cette communauté on n’a pas besoin de faire des discours sur l’environnement et le réchauffement climatique. Ils veulent préserver leur forêt pour survivre tout simplement. Quant au réchauffement climatique, pas besoin d’en parler ils le vivent déjà au quotidien. Ils souffrent de la chaleur leurs animaux aussi, ils manquent d’eau. Pour eux, l’urgence c’est maintenant.

Daisy et les membres de son association travaillent à aider la communauté de Bartola à concilier l’élevage, et l’agriculture avec la forêt qui les entoure.
Il s’agit de planter des arbres pour reforester mais aussi de faire pousser des espèces fourragères comestibles pour les animaux et riches en protéine.

Plus d’infos sur le projet de Daisy : 

Site Envol Vert

Facebook @EnvolVert

Instagram @envol_vert

Twitter @Envolvert

Vous aussi, vous avez un projet en faveur de la biodiversité, avec une visée sociale et environnementale ? Vous cherchez à être soutenue pour le faire avancer ?

Candidatez au Prix Terre de Femmes et décrochez peut-être une bourse et le soutien de tout un réseau de femmes engagées.

 
 
 
 

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager