anna prokaeva zero waste

Anna Prokaeva

Ukrainienne zero waste

En 2017, Anna fonde la société de recyclage Kharkiv Zero Waste et les sous-projets «Eco-École», «Sauvegarde le sachet», Footbank_kh et Reuse_lab.

Anna Prokaeva est actuellement étudiante de l’Université Nationale Technique «Institut Polytechnique de Kharkiv» pour se faire attribuer la profession d’ingénieur écologue. Son rêve est de transformer Kharkiv en ville zero waste, où le tri serait la mission numéro deux après la prévention de l’apparition des ordures mêmes.

Chacun est responsable
de lui-même et donc de
ses propres déchets

Les objectifs de l’action d’Anna sont pluriels. Tout d’abord, former une nouvelle culture de maniement des ordures fondée sur le concept de la hiérarchie de traitement des ordures de l’UE : c’est-à-dire prévenir l’apparition des ordures avant de trier. Il faut comprendre que dans la nature n’importe quelle chose n’apparaît pas de nulle part. La ressource primaire pour fabriquer la matière plastique provient du pétrole qui est épuisable. L’humain a à connaître le maximum sur les ordures, afin de les traiter en connaisseur. L’une des valeurs de l’association consiste à non pas faire apprendre, mais à fournir le maximum de faits, pour que l’humain prenne ses propres décisions.

L’autre objectif de zero waste est de bénéficier du soutien de 10% de la population de Kharkiv. Selon les sociologues, c’est le chiffre critique qui entraîne des changements irréversibles au sein de la société civile. Anna est persuadée que les fervents actifs se chiffrant par 10% de la population de Kharkiv suffisent, pour que zero waste et le triage soit la norme absolue.

anna prokaeva zero waste

L’association souhaite aussi mettre en place la coopération avec les fabricants des emballages et de bénéficier de leur soutien, afin d’atteindre leur but. Pour éviter les conséquences, il faut lutter contre la cause. Et, aujourd’hui, le fabricant retient ce qui revient moins cher pour la production : des emballages peu coûteux.

De plus, Anna veut mettre en place la plateforme active permanente – écohub – dans l’espace virtuel et réel qui constituera la concentration des idées éco créatives et des projets éco créatifs qui formeraient en synergie de nouveaux produits et services qui auraient pour objectif de réduire des quantités d’ordures. Un lieu où naissent des idées, où viennent des start-ups avec leurs idées, où les gens peuvent satisfaire tout besoin d’acheter des marchandises zero waste, de rendre la matière recyclable, de se lancer dans le volontariat, de confectionner sa propre trousse éco, de donner les vêtements pour dépanner, de décorer une vieille table, etc.

Enfin, sans doute le plus gros challenge de l’association, Anna souhaite susciter cette mode de la culture de réutilisation et de valorisation. L’un des objectifs principaux de notre projet est de former la mode, la tendance, style à vivre écologiquement.

Plus d’infos sur le projet d’Anna : 

Facebook @kharkivrecycling

Instagram @prokaera.anna

Vous aussi, vous vous engagez pour l’environnement ?

Découvrez le Programme Terre de Femmes qui soutient les projets de femmes qui s’engagent pour notre futur et celui de notre planète.

 

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager