Claire Clément lauréate Terre de Femmes 2022 France Sénégal miel
Au Sénégal, Claire développe des activités autour de la récolte du miel pour préserver la biodiversité local.

Claire Clément, du miel et des femmes

Claire plante des arbres mellifères et développe une apiculture vertueuse avec une communauté de 300 femmes au Sénégal.

D’où vous est venue l’envie de vous engager en Afrique ?

Claire Clément : J’ai grandi à la campagne et toute petite déjà je rêvais de vivre dans une case en Afrique. J’ai toujours été fascinée par ce continent et ses grands espaces. Après des études vétérinaires, je suis finalement devenue écologue et je suis partie travailler comme bénévole au Bénin dans le domaine de l’environnement puis au Sénégal où je vis depuis 15 ans. C’est dans ce pays que j’ai monté mon projet.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre projet ?

C.C. : Ce projet me tient à coeur car il réunit mes deux passions : la nature et l’Afrique et me permet d’agir concrètement pour la biodiversité locale et pour les femmes de mon village, Kourientine. C’est là que je mène mon projet d’apiculture respectueuse de l’environnement pour lequel j’ai reçu le Prix Terre de Femmes de la Fondation Yves Rocher.

0
personnes soutenues
En quoi ces ruches sont-elles fructueuses pour les habitants de Kourientine ?

C.C. : Au Sénégal, pour récolter le miel, on met souvent le feu aux arbres ou on les coupe lorsque les ruches sont trop hautes. C’est un désastre pour l’environnement. Or, la récolte du miel peut se faire autrement. J’ai donc décidé de me former à une apiculture vertueuse que je transmets localement. Le projet a plusieurs facettes : plantation d’arbres d’essences mellifères forestières et fruitières, installation des ruches, distillerie d’huiles essentielles extraites à partir de végétaux locaux et création d’une savonnerie… Les femmes s’entraident et travaillent dans un lieu partagé et collaboratif où les productions se font au bénéfice de toute la communauté. Elles diversifient leurs savoir-faire et leurs sources de revenus tout en œuvrant à préserver l’environnement.

Qui sont les bénéficiaires de ce projet ?

C.C. : Ce sont essentiellement les femmes du village. Ces activités les aident à sortir de la précarité et à gérer le quotidien, permettant ainsi aux enfants d’aller à l’école, d’être mieux nourris et soignés. Elles retrouvent une certaine autonomie et un équilibre tout en préservant la nature.

Tous ensemble, nous comptons sur le miel que nous produisons et les arbres que nous plantons pour nous nourrir convenablement et être plus confortables financièrement.

Claire Clément

Plus d’informations sur le projet de Claire : 
Site de l’association : assoc-nawari-kourientine.s2.yapla.com

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager