Marta Astier

Préserver l’agrobiodiversité des maïs indigènes et valoriser le savoir-faire culinaire au Mexique

À Patzcuaro-Zirahuén, dans l’État mexicain du Michoacan, les agriculteurs se battent pour sauvegarder l’exceptionnelle agrobiodiversité des maïs autochtones. Ingénieure agronome espagnole engagée au Mexique, Marta est spécialisée dans la conservation des cultures indigènes. Au sein du réseau Red Tsiri qu’elle a créé en 2009, elle milite pour préserver une agriculture paysanne durable et valoriser la diversité biologique et culturelle que représente le maïs mexicain.

Les zones rurales du Mexique sont le centre d’origine et de diversification du maïs. Face au phénomène d’industrialisation qui menace aussi bien la diversité des maïs mexicains que la fabrication manuelle de la tortilla, le réseau Red Tsiri cherche à sauver et à conserver le maïs indigène à travers la vente de produits à base de maïs préparés traditionnellement.
L’objectif est de créer un circuit court sans intermédiaires entre les producteurs locaux de maïs biologique, les femmes qui confectionnent à la main les tortillas et les consommateurs responsables.
En préservant les activités des communautés paysannes et indigènes qui produisent du maïs à partir de semences locales et transforment de manière artisanale le maïs en tortilla, l’entreprise de Marta contribue ainsi à préserver l’identité mexicaine, de la terre à la table…

Plus d’information sur le projet de Marta :
 
Site internet : www.gira.org.mx
E-mail de contact : redtsiri@gira.org.mx

Vous aussi, vous avez un projet en faveur de la biodiversité, avec une visée sociale et environnementale ? Vous cherchez à être soutenue ?

Candidatez au Prix Terre de Femmes et décrochez peut-être une bourse et le soutien de tout un réseau de femmes engagées.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager