Photographe Emmanuele

Emanuele Scorcelletti

L’Inde en noir et blanc

La Fondation Yves Rocher a confié au journaliste italien Emanuele Scorcelletti une mission photographique en Inde, dans le Tamil Nadu, afin de témoigner de l’hommage fait à la terre grâce à la plantation de 25 millions d’arbres

En 2002, cet Italien d’origine connaît d’un coup la célébrité lorsqu’il capture l’oiseau rare : l’actrice Sharon Stone offerte aux crépitements des flashs, le bras tendu élégamment vers le ciel. L’image décroche le World Press Photo, catégorie Arts et Culture.
Le décès de son père le mène à ses racines, une Italie rurale et enclavée. Il ramène de ces années une ode à sa terre, exposée au Festival de La Gacilly en 2016, puis au Festival Visa pour l’Image à Perpignan en 2017.

La Fondation Yves Rocher a souhaité confier à Emanuele Scorcelletti une mission photographique en Inde, dans le Tamil Nadu. Son humanisme et sa douceur lui permettent de saisir au plus près et sans artifice de bouleversants portraits de planteurs et planteuses ainsi que des scènes de vie rurale qu’il a décidé de transposer en noir et blanc.

Emanuele Scorcelletti Reforester l’inde avec les enfants et la Fondation Yves Rocher.

Comment avez-vous appréhendé ce reportage dans le Tamil Nadu ?

Cela faisait plus de trente ans que je n’avais pas mis les pieds en Inde. J’avais en mémoire des souvenirs de jeunesse qui m’avaient marqué : un ciel très blanc, un soleil cru, une foule permanente, une culture empreinte d’une grande spiritualité. Je savais que nous devions sillonner un monde rural, partir à la rencontre de ces volontaires qui ont entrepris de reverdir une région désertique. Je voulais réaliser un travail en noir et blanc pour ne pas être tributaire d’une lumière difficile et je souhaitais réaliser de grandes fresques en hommage aux planteurs et planteuses d’arbres. La spontanéité des populations, la noblesse de leur regard, cette sensation de vérité qu’ils dégageaient m’ont offert des instants de grâce. J’ai aimé saisir des instants fugaces, des moments de vie, une certaine intemporalité.

Qu’avez-vous découvert sur place, concernant le travail fait par les équipes de Green Hands et la Fondation Yves Rocher ?

Que les rêves les plus fous peuvent se réaliser, quand on a la force d’y croire. Quand vous débarquez dans le Tamil Nadu, vous êtes immédiatement pris par ces paysages arides et désertiques. J’ai rencontré, dans les campagnes, des gens qui étaient portés par la foi de lutter contre le fatalisme, qui refusent de se dire que notre Terre est morte. Tous ces volontaires qui luttent contre la désertification sont des porteurs d’espoir.

Quelles sont les images fortes, les souvenirs marquants que vous gardez de ce voyage ?

J’ai découvert des anonymes, mais de vrais héros au quotidien. Comme ce médecin de campagne qui, depuis quinze ans, met toute sa fortune pour créer sa propre forêt. Il a appelé son jardin d’Eden « Little Ootty », 47 hectares de surface boisée. Comme ces enfants des écoles aussi qui prennent soin des arbres qu’ils ont plantés. Et puis, il y a Sadhguru, le fondateur de Green Hands, dont l’incroyable charisme aide les populations à modifier leur mode vie, à abandonner les pesticides pour se lancer dans une culture bio rentable.

Comment considérez-vous l’action réalisée par la Fondation Yves Rocher ?

Au-delà d’aider à financer la plantation de 25 millions d’arbres dans le Tamil Nadu, l’action de la Fondation a surtout permis de bouleverser durablement le comportement de ce monde paysan. Ils ont compris qu’ils tuaient peu à peu ce sol qui les nourrissait, et que les arbres étaient la clé de leur bien-être, de leur bien-vivre. Les programmes menés par la Fondation à travers le monde pour le reboisement sont autant d’initiatives qui doivent être connues du grand public pour éviter que notre planète se désagrège.

Quel message souhaitez-vous adresser à ceux qui découvriront vos photos issues de ce reportage ?

Ces femmes et ces hommes du Tamil Nadu se battent au nom d’un patrimoine commun à tous, la Terre. Ils ont compris la fragilité de cette nature qui nous donne la vie. Regardons-les. Ne les oublions pas. Admirons-les. Et prenons exemple sur eux en réfléchissant à chacun de nos gestes quotidiens qui puisse contribuer à une meilleure biodiversité.

Tamil Nadu (Inde)

Découvrez la mission photographique
d'Emanuele Scorcelletti en Inde

Découvrez les travaux d’Emanuele Scorcelletti sur son site web :

http://www.scorcelletti.com/

Intéressé.e par les missions photographiques ? Rendez-vous sur le site de la Fondation ici onglet missions photo !

 
 
 
 
 
 

 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager