Plant For Life Pays-Bas Jan planteur
Dans sa forêt comestible près d'Utrecht. Jan a planté une multitude de noix, de fruits, de baies et d'herbes sur plus de 5 ha.

L’arbre au cœur des communautés, rencontres au pays des tulipes

Visite terrain aux Pays-Bas

Pendant 3 jours, Marine Segura (Responsable programme Plant For Life), Isis Gonzalez (Cheffe de projet) et Jean-Philippe Beau-Douëzi (Expert Plant for Life) ont rencontré nos partenaires aux Pays-Bas. La Fondation Yves Rocher soutient depuis 10 ans l’association Heg & landschap qui œuvre quotidiennement auprès d’un maillage d’associations inspirées par un mode de vie plus verdoyant. Découvrez-les !

Direction Zundert ! À la rencontre de Jolanda.

Jolanda est une femme passionnée par l’écologie. Elle a convaincu son frère de se spécialiser dans la production de plantes issues de semences d’origine autochtone récupérées par elle-même dans la forêt mais également offerts par l’Office des Forêts. Elle a créé sa pépinière Boomkwekerij PCC Van Hasselt, spécialisée dans des plantes racines nues. Son terrain regorge de 70 espèces différentes. Elle amène ainsi sa pierre à l’édifice pour contribuer à créer un paysage riche et diversifié :

“I want my country greener” – Jolanda

Le trésor de Jolanda c’est son terrain de 10ha sur lequel elle produit environ 1 million de plants chaque année. La Fondation Yves Rocher finance en partie ces plantes envoyées par la suite à l’association de plantation de haies : Stichting Heg&Landschap. Pendant les 2 dernières saisons, Jolanda a fourni la totalité des 50 essences plantées.

Ronald, le gardien des abeilles

Dans la ville de Houten, Ronald Van Verbeek est un apiculteur qui prend soin des petites abeilles solitaires et des fleurs. Coordinateur de son association Houtense Bij Zaken, il s’efforce de rendre la ville de Houten plus verte en plantant des parcelles d’arbres à essences mellifères en complément de la plantation de fleurs. Avec l’aide de 35 autres bénévoles, il crée un environnement favorable aux pollinisateurs afin d’attirer les abeilles solitaires et autres insectes.

Il n’y a pas qu’en période de floraison que Ronald s’active. La municipalité lui a confié un terrain de 1ha pour replanter des arbres. Avec l’aide de la Fondation et des associations de défense des animaux il s’émancipe pour la préservation de la biodiversité.

“When you plant for bees, you benefit many other species” – Ronald

Chez Sonne, on parle d’oasis d’abeilles

Ce n’est pas un mirage ! Bienvenue à Zeist, dans l’oasis d’abeilles de Bee Foundation. Sonne Copijn, directrice et apicultrice dynamique, travaille pour améliorer le cadre de vie des abeilles, des bourdons et des papillons. Aidée par la municipalité et en collaboration avec des propriétaires fonciers, Bee Foundation forme et sensibilise sur l’importance des fleurs, des arbustes et la gestion des espaces verts publics tout en respectant la présence des insectes. Marine, Isis et Jean-Philippe ont visité une oasis plantée en 2019 par des scolaires et des adolescents. Chaque année 600 arbres sont plantés au paradis des abeilles.

L'oasis des abeilles de Sonne Copijn, association Bee Foundation

Dans la ville d’Almère, tout le monde s’affaire

À Almère, les écoquartiers d’Oosterwold est la fierté des habitants. Dans cette conurbation de 4300 hectares, une centaine de personnes s’activent à l’aménagement de l’espace commun. Ici, les habitants eux-mêmes déterminent exactement à quoi ressemblera Oosterworld. Ils choisissent la taille de leur terrain, y construisent leur maison comme ils l’entendent et le souhaitent et gèrent également les routes, la gestion de l’eau et de l’espace public.

Les habitants reverdissent activement le quartier grâce à l’association Stichting Heg&Landschap représentée par Lex Roeleveld. Sur place, son partenaire local : la Fondation Paradjjsvogelbosie coordonne les activités grâce à Marien Abspoel. Chaque année plus de 100 personnes s’organisent pour demander des plants à la Fondation Paradijsvogelbosje. Puis, l’aménagement devient une activité collective conviviale. Fiers de leur environnement, 150 000 arbres ont été plantés. Des personnes dévouées qui s’organisent hors de leur temps de travail pour créer une richesse végétale inespérée. Un nouveau modèle très inspirant.

“We are the kind of community where people work together. People create, experiment and is inspired by exemples” – Marien Abspoel

La forêt véritable garde-manger

Marine et Isis reviennent 8 ans après la plantation des premiers arbres par la Fondation Yves Rocher dans le « Food Forest » chez Jan Degenaar et Marteen Schrama. Le jardin-forêt est une imitation d’une forêt naturelle, destinée à satisfaire les besoins humains dans le respect de la biodiversité. Là, une multitude de noix, de fruits, de baies, salades, épices, fleurs comestibles foisonnent. La food forest contient plus de 150 espèces de plantes comestibles. Friands de cette forêt luxuriante, oiseaux, mammifères et autres petits insectes apprécient vagabonder entre ces mets naturels exquis.

La biodiversité a besoin d’être protégée. C’est pourquoi, les diverses actions du programme ont pour objectif de réintroduire l’arbre au cœur des préoccupations grâce à des citoyens volontaires et engagés. Ce modèle participatif citoyen est positif pour la gestion des biens communs et de leur environnement de vie.

Un élan collectif et solidaire soutenu par la Fondation Yves Rocher en 2022-2023 !

Engagés à l’international, découvrez nos autres actions du programme Plant For Life !

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Partager