10 Apr 19

Vandana Shiva, figure emblématique de l’écologie et du féminisme

Terre de Femmes

Vandana, la « Gandhi des graines » a pris très tôt conscience de la fragilité de l’environnement en observant, en Inde, dans sa région natale, les dégâts causés par la déforestation. Cette écrivaine, militante féministe et écologiste a consacré près de 35 années à la protection de la nature et de la biodiversité, et ce toujours aux côtés des femmes les plus modestes et les plus vulnérables. Pour sa 1ère édition de l’International Award dédiée au sol, la Fondation Yves Rocher a décidé de récompenser Vandana Shiva pour son projet « Biofermes Internationales Inde ».

© SOL

Vandana Shiva a reçu le prix Nobel alternatif en 1993 pour avoir placé les femmes et l’écologie au coeur du discours sur le développement moderne.

Son projet « Biofermes Internationales Inde » promeut une agriculture respectueuse des sols et de l’environnement en formant paysannes et paysans aux cultures biologiques et à l’utilisation de semences locales.

“Je suis véritablement engagée dans la défense des droits des femmes car je crois au lien étroit entre écologie et féminisme.”

Son objectif

Préserver la biodiversité, l’environnement, la dignité des femmes et des hommes qui travaillent la terre. Cette action vise à défendre les droits de petits agriculteurs et petites agricultrices et en particulier les droits des femmes. Dans la vallée de Dehradun, sur près de 500 personnes formées, 96% sont des femmes.

© Navdanya

Un projet qui sème à tout vent

Avec « Biofermes Internationales Inde », Vandana Shiva a créé 3 banques de semences communautaires. Son projet dépasse les frontières indiennes. Le projet promeut ainsi des échanges entre petits producteurs et productrices de France, du Sénégal et d’Inde. L’objectif vise à améliorer leur travail en partageant les expériences afin d’apprendre mais aussi de partager des solutions simples duplicables localement.


SUR LE MÊME SUJET