10 Apr 19

Ruhama Getahun, l’Amazone de l’Environnement

Terre de Femmes

Protéger l’environnement et améliorer les conditions de vie des femmes : tels sont les objectifs de Ruhama.

Avec son organisation Integrated Women’s Development, Ruhama travaille à mobiliser les femmes en Éthiopie afin de reboiser les sols dégradés par la déforestation.

” Les femmes représentent plus de la moitié de la population. Si on  leur donne les moyens d’oeuvrer pour améliorer leur avenir, elles agiront pour protéger l’environnement garant d’un futur pour leurs enfants.” 

© Nebiyu Ezra

L’Amazone de l’environnement

Ingénieure de formation et lauréate de la 1ère édition de l’International Award décernée par la Fondation Yves Rocher, Ruhama est engagée depuis 2012 dans une action de reboisement des sols dégradés par la déforestation.

Sensible à cette problématique très prégnante dans le pays, Ruhama collabore avec les programmes de reboisement aux côtés de la Fondation Green Ethiopia, déjà partenaire de la Fondation Yves Rocher. Préoccupée dès l’enfance par les questions environnementales grâce à son père travaillant dans le domaine de la préservation de l’eau, Ruhama a grandi en s’interrogeant sur l’absurdité de la destruction de la nature par les humains.

© Nebiyu Ezra

Les femmes en action pour faire renaître les sols

« Aujourd’hui, j’ai la possibilité d’agir avec mon organisation Integrated Women’s Development, et je travaille à mobiliser les femmes. Elles sont en première ligne à tous les niveaux. Elles contribuent à la dégradation de l’environnement en coupant le bois pour faire du charbon. L’appauvrissement des sols et donc des cultures ainsi que le manque d’eau les précarisent. Elles subissent les conséquences de leurs actions. Je travaille ainsi à inverser la tendance ! »


SUR LE MÊME SUJET