Yariely del Rocío BALAM BALLOTE

Mexique

Yariely del Rocío BALAM BALLOTE – Diversité bioculturelle d’abeilles natives sans aiguillon

Gagnante Mexique 2019

Présentation du projet

Biologiste de formation, Yariely met en oeuvre un programme pour le développement des femmes à travers des ateliers de formation pour sauvegarder et enrichir les connaissances locales des communautés mayas sur l’utilisation de cette espèce préservée : “les abeilles natives sans aiguillon”

Association : P.I.M.V.S . TUMBEN KUXTAL , A.C.

RÉALISATIONS CONCRÈTES
1) Documenter la classification maya « d’abeilles natives sans aiguillon » dans les communautés du sud et de l’orient de l’état, présenté au Congrès Mexicain d’Ethnobiologie (2018).

2) Mettre en oeuvre un programme d’Education de l’Environnement au Centre d’Education et Formation Environnemental (CECA) Tumben Kuxtal pour le lien de la communauté de Nolo, Tixkokob, Yucatán avec les abeilles natives.

3) Rédaction d’un registre de la diversité de meliponaires (abeilles natives sans aiguillon) dans les communautés du sud et de l’orient de Yucatán, Congrès Mésoaméricain d’abeilles natives, Antigüa
Guatemala (2018).

4) Réalisation d’ateliers et cours sur la conservation et le profit durable « d’abeilles natives sans aiguillon » par partie du CECA Tumben Kuxtal, bénéficiant à 46 personnes.

5) Participation aux forums environnementaux de deux écoles primaires en Xcan, Chemas et au cours d’été de la Commission Nationale Forestier avec le thème d’abeilles natives avec la participation de 317 enfants.

6) Discussion sur les connaissances des communautés mayas sur le sujet « d’abeilles natives sans aiguillon » et dégustation de différents types de miel, en travaillant avec huit jeunes étudiants, deux professeurs et neuf adultes.

7) Diffusion des actions développées dans la Péninsule de Yucatán, dans une plenière sur le sujet de la conservation et des « abeilles natives sans aiguillon » dans le CECA de Nolo, Tixkokob avec la participation de 41 personnes provenant de six institutions de Recherche, trois organisations de la société civile, trois groupes de méliponiculteurs, une dépendance gouvernementale et des particuliers.

8) Formation de capacités à travers des cours-ateliers au sujet de trigoniculture et méliponiculture dans les villes comme Progresito, Peto; Paraíso, Maxcanú; Xcan, Chemax à Yucatán, touchant ainsi 30 femmes et quatre jeunes.

9) Dispenser des ateliers pour l’élaboration de sous-produits.

10) Formation de deux groupes composés de femmes mayas (Nolo, Tixkokob y Paraíso, Maxcanú) et deux groupes en processus de formation (Xcan, Chemax y Progresito, Peto), intégrant 29 femmes provenant de 26 familles.

AUTRES LAURÉATES À DÉCOUVRIR

Toutes les lauréates