15 Jan 18

BRENT STIRTON : LE MOINE-GUERRIER DE LA PHOTOGRAPHIE

La Fondation

Brent Stirton est né à Cape Town en 1969. Il a grandi à Durban, puis à Johannesburg, avant de vivre à New York pendant plus de dix ans. Staff Photographer à Getty Images et Verbatim, il collabore depuis 10 ans avec le National Geographic pour lequel il a réalisé près d’une dizaine de reportages sur la conservation et la défense du monde animal.

Pour présenter Brent Stirton et son parcours professionnel hors du commun, il serait à la fois facile et un peu court d’énumérer une liste de superlatifs galvaudés. De surcroit, rien n’évoque plus le talent de ce photojournaliste que le profond respect que son nom inspire dans le milieu de la protection de l’environnement. Pour Brent, la photographie est plus qu’une passion, un passe-temps ou un métier : c’est un combat, acharné, permanent, crucial. « Une obsession. Une course contre la montre », comme le rappelle ce collaborateur régulier de National Geographic dès qu’il en a l’occasion. Un combat qu’il mène loin des lignes de front traditionnelles et définies telles qu’on les voit à la télévision, mais dans des zones reculées où des guerres invisibles mettent en péril l’avenir de l’héritage naturel de notre planète. Depuis 2008 et sa fameuse photo de rangers transportant la dépouille d’un gorille dans le parc national des Virunga, ce photographe s’est efforcé de conjuguer l’art subtil et délicat de l’image fixe avec la rigueur minutieuse de l’enquête journalistique. « Je travaille parfois trois semaines pour simplement dix minutes d’opportunité et photographier ce que je recherchais », raconte-t-il.

Un engagement, une détermination et une volonté si pure que, pour débuter cette série sur l’action de la Fondation Yves Rocher sur la reforestation à travers le monde, il nous semblait impossible de le faire autrement qu’avec ce « moine-guerrier » de la photographie, comme le surnomment ses confrères et consœurs. Récompensé par 8 prix au World Press Photo et plus récemment par le prestigieux premier prix du Natural History Museum de Londres, Brent Stirton s’est ici appliqué à illustrer l’enjeu capital de la reforestation en Ethiopie. Un combat fondamental dans une période de déforestation massive ; une lutte décisive pour que notre planète bleue puisse rester verte.

Retrouvez son travail ” Engagés pour la reforestation – Regards sur le Monde en Ethiopie

http://www.brentstirton.com/

Crédits: agence Verbatim


SUR LE MÊME SUJET