22 Dec 17

#3 LE SAVIEZ-VOUS ? – Le baobab citerne à Madagascar

La Fondation

©Canva

#3 LE SAVIEZ-VOUS ? – Le baobab citerne à Madagascar

Connaissez-vous le baobab citerne ? Le concept : un baobab creusé par les habitants afin d’y conserver l’eau de la saison de pluies. 

L’invention du baobab citerne daterait des années 1920-1930, alors que la sécheresse et la famine sévissaient sur le pays Mahafaly, au sud-ouest de l’île de Madagascar. Dans cette région caractérisée par l’aridité et l’absence de lac et rivière, les habitants ont ainsi trouvé une alternative ingénieuse et naturelle pour stocker l’eau de pluie, absente de novembre à avril. De multiples baobabs citernes sont ainsi recensés sur le plateau mahafaly, pouvant stocker jusqu’à 9 m3 d’eau par baobab.

Mais comment se fait-il que l’arbre, connu pour pourrir rapidement lorsqu’il est coupé – de par son bois spongieux – ne meure pas ?

Là encore, la nature nous surprend : le baobab possède des caractéristiques telles que, lorsque ce dernier est évidé, il est capable de cicatriser de l’intérieur au bout de quelques mois grâce à ses cellules :”Le baobab a lui des cellules de cambia disséminées dans le bois qui se remobilisent pour former une écorce à l’intérieur du tronc dès lors que celui-ci est évidé. “, explique Pascal Danthu, spécialiste de biodiversité forestière au Centre international de recherche agronomique pour le développement (Cirad) à Madagascar. Ainsi, une fois l’arbre évidé, les habitants attendent plus de 6 mois avant de le remplir pour garantir une cavité étanche.

Et sinon… Découvrez les actions de la Fondation Yves Rocher et de nos lauréates à Madagascar :

 

Sources : Cirad – Inecoba


SUR LE MÊME SUJET