AGENDA
le 29/03/17

Plantation d’une haie champêtre au bord de la Rose

le 22/03/17

Greffage de variétés de pommiers et poiriers locales à emporter à Poitiers

Tous les articles
RECHERCHE

04 Sep 17

29ème édition du Festival international du photojournalisme, avec Visa pour l’Image – Perpignan

Photo, peuples et nature

Pour la 29ème fois, l’un des plus grands évènements photographiques se tient à Perpignan en Septembre 2017le Festival international de photojournalisme Visa pour l’Image. Derrière ce nom se cache le travail brillant de photojournalistes du monde entier qui, de leur œil, offrent un éclairage stupéfiant sur l’actualité.

Du 2 au 17 Septembre 2017, le Festival de Visa pour l’Image – Perpignan offre un accès gratuit à de multiples expositions et à des soirées projections en plein-air retraçant l’actualité de l’année passée… Mais c’est surtout le récit d’ici et d’ailleurs, conté par des yeux qui ont fait le tour de la Terre.

Visa pour l’Image récompense chaque année les meilleurs sujets photojournalistiques à travers la remise de plusieurs Prix. Ainsi, pour la troisième fois consécutive, la Fondation Yves Rocher – Institut de France remettra son Prix Photo en partenariat avec Visa pour l’Image – Perpignan. Ce dernier rend hommage à un ou une photographe en particulier et à son travail journalistique, lequel doit avoir attrait à des problématiques environnementales, de développement durable, ou encore aux relations entre l’Homme et la Terre.

C’est lors d’une soirée d’exception le Samedi 9 Septembre que le lauréat 2017 sera révélé et se verra attribuer son Prix ainsi qu’une dotation de 8000 euros par la Fondation Yves Rocher – Institut de France.

Seront de la partie cette année des photographes de renom, tels que Lu Guang, Darcy Padilla, Zohra Bensemra, Angela Ponce Romero, Michael Nichols… On retrouvera également les grands Emanuele Scorcelletti, Brent Stirton, Pascal Maitre, avec qui la Fondation Yves Rocher a la chance de collaborer.

Lors des deux dernières éditions, la Fondation Yves Rocher – Institut de France et Visa pour l’Image – Perpignan ont mis à l’honneur la talentueuse Lianne Milton en 2015 et le travail remarquable de Phil Moore en 2016.

Portfolio de Lianne Milton – “Dans la fournaise du Sertao”

Née en 1976, Lianne Milton s’est toujours intéressée aux répercussions de la politique sur les conditions de vie de nos contemporains, explorant des sujets comme l’insécurité alimentaire ou l’impact des barrages fluviaux sur les minorités ethniques. Elle vit aujourd’hui à Rio de Janeiro et a souhaité poser ses objectifs sur le Sertão, cette région du nord-est du Brésil qui concentre la plus grande misère en raison de ses sécheresses à répétition. Elle a souhaité montrer l’impact du changement climatique sur les fermiers isolés, condamnés à une économie de survie, oubliés par le pouvoir central, et qui tentent de s’adapter à cette situation dramatique.

Retrouvez le portfolio de Lianne Milton ici.

Portfolio de Phil Moore – “Les fantômes du Kazakhstan”

Ce projet photographique, mêlant les photographies de paysages désolés de ces sites abandonnés, exempts de vie, aux portraits intimes des survivants du «polygone», souligne les effets désastreux de l’arme nucléaire sur l’environnement et l’héritage unique laissé aux gens vivant là, mettant en exergue les témoignages des survivants, avant qu’il ne soit trop tard. Au moment où les extractions de plutonium commencent et que les premières vagues de touristes affluent, Phil Moore souhaite immortaliser ce tournant de l’histoire de la région.

Alors que de plus en plus de nations cherchent à développer leur armement nucléaire, la recherche de la domination nucléaire pèse toujours lourd sur le Kazakhstan et peut servir d’avertissement puissant contre de nouvelles aspirations nucléaires.

Retrouvez le portfolio de Phil Moore ici.

partager